Les permis

Les Permis

 

photo 1_resultat

Le permis B

Le permis de conduire de la catégorie B est le permis auto « classique ». Il permet la conduite de tous les véhicules de tourisme et des véhicules utilitaires dont le poids total en charge ne dépasse pas 3,5 tonnes et comportant au maximum 9 places assises (conducteur compris). Il permet aussi de tracter une remorque de moins de 750 kg, et une remorque de plus de 750 kg à condition que le PTAC de la remorque soit inférieure au poids à vide (PV) du véhicule tracteur, et que le poids total roulant autorisé (PTRA) n’excède pas 3 500 kg.
Pour s’inscrire au permis B, il faut être âgé de 17 ans minimum et avoir 18 ans à la date de l’examen pratique.
L’examen théorique (code) peut être passé dès l’âge de 17 ans et il est valable 5 ans.
Après obtention de l’épreuve théorique (le code) et 20 heures minimum de conduite obligatoires (hors évaluation), l’inspecteur évalue vos capacités à vous déplacer en toute sécurité en respectant les règles de circulation, de sécurité, ainsi que les autres usagers.

Après la réussite de ces 2 épreuves, vous obtiendrez le permis, qui est dorénavant sous format carte bancaire et est équipé d’une puce numérique. Vous aurez pendant la période probatoire (3 ans), un capital de 6 points qui passera à 12 points si aucune infraction n’a été commise.

 

 

Le permis AAC

L’AAC est accessible à tous à partir de 15 ans, sans limite supérieure d’âge. Pendant une période de 1 an minimum, l’apprentissage anticipé de la conduite ou conduite accompagnée permet d’acquérir une expérience concrète de la conduite et d’apprendre dans des situations de conduite très variées. La conduite accompagnée (AAC) améliore en plus le taux de réussite au permis de conduire et donne droit à certains avantages (assurances moins cher …) et réduit la durée du permis probatoire (2 ans au lieu de 3 ans) si aucune infraction entraînant un retrait de points n’a été commise. La formation se déroule en 3 étapes
1) La Formation Initiale :
Avoir 15 ans minimum est obligatoire pour la formation et pour enregistrer le dossier en préfecture.
Vous suivez un enseignement théorique qui prépare à l’examen appelé ETG (Epreuve Théorique Générale). A 15 ans et un mois vous pouvez passer cet examen et il reste valable 5 ans.
La formation pratique requière 20 heures minimum obligatoires (hors évaluation). Une fois le code obtenu (ETG), et en présence de votre accompagnateur, l’auto-école vous délivre l’attestation de fin de formation initiale si elle vous juge prêt.

2) La conduite accompagnée :
Pendant un an minimum, vous devez effectuer 3000 kms au minimum avec un ou plusieurs accompagnateurs. Ce dernier doit avoir au moins 5 ans de permis consécutif.
Pendant cette période vous devez effectuer 2 rendez-vous pédagogiques obligatoires qui se divisent en 2 parties. En véhicule, vous conduisez en présence de votre accompagnateur et le moniteur dresse un bilan. Le but est de vérifier votre progression et d’approfondir vos connaissances. Puis en salle, des thèmes relatifs à la sécurité routière sont abordés et traités avec vous.

 

3) Examen pratique du permis de conduire :
Vous devez remplir les trois conditions suivantes : avoir effectué 1 an minimum de conduite accompagnée et parcourue 3 000 kms minimum, avoir effectué vos rendez-vous pédagogiques, avoir 17 ans et demi. L’inspecteur évalue vos capacités à vous déplacer en toute sécurité en respectant les règles de circulation et les autres usagers.

La conduite supervisée

Elle vous permet après l’obtention du code et un minimum de 20 heures de conduite au sein de l’auto-école, de conduire avec un accompagnateur durant quelques semaines ou quelques mois (suivant votre aisance), afin d’acquérir de l’expérience et de l’aisance en vue de l’examen du permis de conduire.

 

IMG_3172[1]

Les permis 2 roues

Permis AM (ancien permis BSR)

 

Le permis AM est accessible dès 14 ans, il est entré en vigueur le 19 janvier 2013 avec la réforme du permis moto et remplace le permis BSR (Brevet de Sécurité Routière). Il est obligatoire pour les personnes nées après le 1er janvier 1988 pour conduire un cyclomoteur (inférieur ou égal à 50 cms3) ou un quadricycle léger à moteur (voiturette).

La formation pratique de 7 H se compose de 2 h de formation hors circulation (en plateau), de 4 h de formation en circulation, et de 1 h de sensibilisation aux risques.

Les élèves doivent être équipés d’un gilet portant la mention « moto-école » ou « cyclo-école », et d’un dispositif de liaison radio avec le moniteur.

La formation se déroule sur l’un de nos 3 scooters Yamaha Bw’s.

A l’issue de la formation, l’auto-école délivre une attestation provisoire (durée 4 mois) en attendant le permis définitif.

 

Le permis A1

 

Le permis A1 (parfois appelé permis 125) est accessible dès 16 ans. C’est un permis moto qui permet de conduire des motos dites « légères », d’une cylindrée n’excédant pas 125 cm3, et dont la puissance ne doit pas excéder 11 kW (soit 15 ch).

La formation du permis de conduire A1 se divise en 3 parties : le code (si vous ne l’avez pas déjà), la conduite hors circulation (8 heures en plateau) et la conduite en circulation (12 heures, suivi par le moniteur agréé en liaison radio permanente avec l’élève).

Pour pouvoir s’inscrire à l’examen, les candidats doivent être titulaires de l’ASSR (l’attestation de sécurité routière).

Nous mettons à votre disposition une Honda 125 F pour les épreuves pratiques.

L’examen hors circulation (après les 8 heures de plateau) se compose de 3 épreuves différentes : une sans moteur, une à allure lente, et une à allure rapide. Puis l’examen en circulation (après les 12 heures de pratique sur routes) consiste en un parcours de minimum 30 minutes en circulation et 15 minutes hors circulation.

 

Le permis A2

 

Dès 18 ans, passez votre permis A2 pour conduire une motocyclette avec ou sans side-car d’une puissance ne dépassant pas 35 kW et d’un rapport puissance/poids ne dépassant pas 0,2 kW/kg. Contrairement à une idée reçue, il n’y a donc pas de limite de cylindrée dans la définition de la catégorie A2, même si dans les faits, les plus grosses cylindrées sortent toutes des normes techniques précédemment cités. C’est donc les caractéristiques techniques de votre moto qui détermine le permis nécessaire. Par exemple, la majorité des motos 250 cms3 actuellement vendues sont compatibles.

La catégorie A2 est accessible après un minimum de 20 heures de formation (8 heures en plateau et 12 heures de circulation) accompagné par l’un de nos moniteurs diplômés en liaison radio avec l’élève. La validation comprend une triple épreuve : le code (si l’élève ne l’a pas déjà obtenue), l’examen hors circulation (plateau) et l’examen en circulation.

 

Le permis A

 

Après 2 ans de permis, vous pouvez si vous le souhaitez, refaire une formation de 7 heures en auto-école, pour valider la permis A (toutes puissances).

A l’issue de la formation, une attestation de formation vous sera délivrée en vu de l’édition du nouveau permis.

 

Le permis remorque

permis B96

 

Le nouveau permis remorque (permis B96) vous est nécessaire dans les 2 cas suivants : le PTAC (Poids Total Autorisé en Charge) de la remorque est supérieur à 750 kg et inférieur ou égal à 3,5 tonnes et/ou si la somme des PTAC (PTAC du véhicule tracteur + PTAC de la remorque) est  supérieure à 3.5 tonnes et inférieure ou égale à 4,25 tonnes. La formation est accessible aux titulaires du permis B, elle dure 7 heures et il est possible de la suivre en groupe (3 personnes maximum)

 

La première partie de cette formation dure 4 heures, se déroule hors circulation (en plateau), et permet notamment l’apprentissage des notions suivantes : poids et masse des véhicules, freinage d’une remorque, réglementation à propos de l’éclairage et des plaques d’immatriculation d’une remorque, chargement d’une remorque (répartition, arrimage…), attelage d’une remorque, règles de circulation avec une remorque…
Il est également prévu des exercices pratiques de maniabilité, notamment en marche arrière.

La deuxième partie de la formation, se déroule dans la circulation. Elle dure 3 heures (avec un minimum de 50 minutes par élève). Elle prévoit l’apprentissage des points suivants : maîtrise de l’ensemble, anticipation, freinage, conduite de l’ensemble, trajectoires, croisement, dépassement, prise en compte des autres usagers